Parce que le sanglot sera toujours la femelle du sanglier


Les écorchés.

« J’ai frotté la peau de mon langage si fort à son être que je m’en suis écorchée les membres. Ma peau perdue ainsi que ma carapace n’ont jamais repoussé. »

Camellia Burows

3 commentaires

    • mmmh !! le sang-lôt est parfois perdue dans la forêt des lampadaire et la langue attachée au poteau d’hiver a du mal a se défaire et doit attendre lentement le printemps…

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s