Le bleu du gris, le gris du bleu


3316279106_427bd48ec3_m3
Un son. Elle avait entendu un son mat comme la pâte à pizza que le pizzaïolo bat contre son poing. Les cris. On saignait là-bas, sans doute. Le corps inerte à terre s’étoilait de taches rouges et noirâtres comme des poulpes violets, gluants. Elle se balançait doucement, recroquevillée sur ses genoux et fredonnait une comptine. Les hurlements s’étaient tus. Alors, dans la lumière rouge et or, elle se leva. Toujours en murmurant cette foutue comptine. Ses petits pieds nus n’hésitaient plus sauf à se faire discrets, l’habitude. L’habitude ça vous ronge de part en part, tout devient acceptable en sa compagnie. Elle sentit la moquette toute râpée sous ses pieds tout nus et gelés, tourna à gauche au bout du couloir gris et blanc. Et là dans la lumière baroque, or et sang, elle la vit gisant sur cette moquette jaune moutarde, inconsciente, comme à chaque fois. Le visage bleui, avec des petites rosaces violacées. « Violacées, ça tient dans sa main les mots violet et glacé » se dit l’enfant. Oui violacées. Fracassée, la lèvre aussi.
Les belles boucles s’étiraient, s’étalaient en serpentant semblables à des méduses noires et le jaune écoeurant et défraîchi de la moquette en renforçait le contraste.

« Ce matin un chasseur a tué un lapin lalala!  » tourneboulait dans sa tête en spirales alambiquées. L’air avait jauni.
Elle se pencha vers le corps. Grands ouverts ses yeux à elle. Elle l’effleura. A chaque fois la même chose, les picotements lui serraient les dents et couraient le long de ses aisselles puis sous ses bras comme des chatouilles qui font pleurer. Instinctivement, elle serra plus fort la mâchoire, tendit doucement la main et effleura la peau mate, inconsciente et moite. « Maman » murmura-t-elle.

Camellia Burows

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s