HEIMAT, fresque poético-historique d’Edgar Reitz


Capture d’écran 2015-01-07 à 00.52.28

Le quatrième volet de la gigantesque fresque Heimat sortait sur les écrans il y a un an, et aujourd’hui encore, ses plans d’ensemble, panoramiques, personnages et portraits aux images de noir et de blanc, hantent encore l’esprit.

Ce nouvel épisode présente, comme le réalisateur le dit lui-même :  » une autre histoire de l’Allemagne », et prend place milieu du XIX ème siècle, au coeur de la famille Simon, dans le village de Schabach.

Edgar Reitz dépeint le Schabach de 1840, un village rongé par la misère et la famine, théâtre des drames intimes et passions humaines mais aussi scène tragique, de la grande Histoire. C’est au travers de la vie de la famille Simon, mais aussi de la vie de ce village qu’il nous offre dans une chronique, à l’image indubitablement poétique, une galerie de portraits saisissants de justesse. Un moment qui nous permet de mieux comprendre l’histoire humaine occidentale.

La sobriété dramatique permet au cinéaste de prendre le temps de dévoiler l’épaisseur des personnages, les recoins de leur âme par de subtils plans et dialogues. La caméra, témoin silencieux, suit, imperturbable, parfois presque tendre, leur évolution, nous livre leurs rêves, leurs raisons d’être, leurs tourments et écartèlements. Le spectateur s’attache alors à l’intimité, la force de ces personnages dans toute la vérité de leur être donnés à voir comme seules les pages d’un roman prend le temps de le déplier.

Un an après, le personnage de Jakob, rêveur patenté, amoureux des livres et de la langue amazonienne, reste gravé dans la mémoire et ses rêves de départ vers l’autre monde aussi, un peu comme un écho à soi, à la terre natale et à celle où l’on serait chez soi.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s