Nice to Hear from you again.


C’est dans les franges du canapé qu’il l’avait retrouvée. Maquillée presque comme à l’accoutumée.

Dans les plis d’une nuit incompréhensible d’ étoiles. Il avait trouvé une parole chuchotée à proximité du cœur. Un murmure presque audacieux.

Un peu comme vous, parfois, cette aimée si proche, et vous si loin à la fois.

Briser la parole, le nom. 

Un peu de bleu, une parole blanche.

Et tout recommencer. Écrire, peut-être ?

  

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s