Premières lignes #9 la résistible ascension d’Arturo Ui, Bertolt Brecht, Simon Benattar-Bourgeay, L’Arche


Premières lignes #9 La Résistible Ascension d’Arturo Ui, Bertolt Brecht, Simon Benattar-Bourgeay, L’Arche

Pour les premières lignes#9 de ce beau dimanche glacial, j’ai choisi de vous présenter une adaptation en bande dessinée de la pièce : La Résistible Ascension d’Arturo Ui, de Bertolt Brecht, et ce notamment parce que nous en avions discuté avec Ma Lecturothèque.

La Résistible Ascension d’Arturo Ui relate l’ascension d’un petit criminel, Arturo Ui, en parrain de la pègre dans un Chicago des années 20, et son accession au pouvoir par la violence, la peur, le meurtre et la complicité d’industriels et de politiciens. Composée en 1941, elle fait partie du théâtre épique ( créer pour enseigner, pour faire très court, et non pas pour donner une illusion de réel) et se compose de nombreux personnages et de 17 scènes. Elle est « une tentative (…) pour expliquer au monde capitaliste l’ascension d’Adolf Hitler » comme le rappel l’introduction des éditions de l’Arche. Brecht dit lui-même : « l’Arturo Ui est une parabole, conçue dans le but de détruire le respect habituel et dangereux devant les grands tueurs. » A noter que le dessinateur Simon Benattar-Bourgeay est également comédien.

Voici les premières planches de cette BD :



Et voici à présent le début du texte de Brecht ( ou l’on remarque l’importance du prologue, fonctionnant comme un chœur) :

Chaque dimanche les premières lignes d’un livre sont proposées à la lecture d’après l’idée originelle de ma lecturothèque qui publie sur son billet consacré, la liste des blogs qui y participent.

Vous pouvez aller lire les premières lignes des différents blogs y participant ici :

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

• Moglug 
• Les Livres de George
• Lectoplum
• Songes d’une Walkyrie
• Pousse de Gingko
• Colcoriane
• Au bazar des mots
• Akatsuki no manga

15 réflexions sur “Premières lignes #9 la résistible ascension d’Arturo Ui, Bertolt Brecht, Simon Benattar-Bourgeay, L’Arche

  1. Merci Camilla ! Bertold Brecht est un de mes auteurs favoris. J’ai le livre chez moi et j’ai même vu une adaptation à l’écran, mais j’ignorais qu’il existait une BD adaptée de la pièce. Cette oeuvre est une satire intelligente de l’extrémisme et l’abus de pouvoir.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s