Cross, Chant des collèges, Julie Rossello-Rochet, Editions Théâtrales, Premières Lignes #28


Pièce sur le harcèlement scolaire par le bais de réseaux sociaux, Cross, Chant des collèges, résonne comme un cri. Ce magnifique texte est lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2016 et montre le parcours de Blake, une élève de 5e qui crée son profil sur facebook, un soir après avoir reçu l’accord de ses parents. S’ensuit une descente en enfer et un cyberharcèlement qui s’insinue partout dans la vie de Blake. C’est le point de vue de Blake que recevra le spectateur et la pièce s’articule comme une course, une échappatoire émouvante. L’écriture brouille particulièrement la piste du genre théâtral et en fait un récit haletant, ouvert à des mises en scène diverses.

Je serai très intéressée, d’ailleurs, et curieuse, d’en voir une mise en scène. Les jours répétés et le quotidien de cette jeune fille de douze ans qui bascule parfois dans l’onirisme parfois fantasque révèlent une réalité sans fard, l’horreur quotidien et la peur devenue usuelle.

Une auteure à suivre de près !

Cross, Chant des collèges, Julie Rossello-Rochet, éditions théâtrales

Le site de l’auteur (à suivre de près) : https://www.julierossello-rochet.com/

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s