An adventure, de Vinay Patel mes Madani Younis, Bush theatre


Le Bush Theatre est l’un de mes théâtres préférés comme vous le savez sans doute. Après une longue absence sur le blog et ailleurs pour des raisons notamment d’emploi du temps et de santé, j’espère pouvoir revenir très régulièrement partager à nouveau les coups de coeur de l’abondante scène théâtrale londonienne et le Bush Theatre sera sans doute au centre de ceux-ci par ses choix audacieux et expérimentations.

Joyti, personnage principal, est forcée de choisir un mari à l’âge de 14 ans une énergie durant toute sa vie. Lui promettant une vie meilleure faite d’aventure et de paysages nouveaux Joyti accepte d’épouser Rasik. An adventure est une invitation au voyage comme son titre l’indique mais pas à n’importe quel voyage. La pièce de Vinay Patel retrace l’itinéraire d’un jeune couple indien, dans les années 1950, à la recherche d’une vie meilleure, passant par le Kenya pays de naissance de Rasik qu’ils quitteront pour arriver finalement à Londres et fuir la rébellion du peuple Mau Mau.

Trois grands tableaux, d’une durée de trois heures en tout, la pièce de Vinay Patel inspirée de l’histoire des ses grands-parents, montrent l’héritage de cette relation particulière que noue Rasik et Joyti. Cependant, malgré une mise en scène assez minimaliste, une scène au centre et un dispositif bi-frontal qui implique d’autant plus le spectateur on ne parvient pas toujours à s’interesser à la vie de ces personnages ; des pans de projections sont diffusés autour de la scène en carré et se trouvent sous exploités ou inutiles.

Si la légèreté est au rendez-vous la rencontre avec la grande Histoire ne se produit pas sans doute à cause d’absence de souffle dans l’écriture qui scinde un peu trop la narration. Les personnages sont montrés à diverses époques de leurs vies et incarnés par différents comédiens  et le voyage promis au spectateur ne prend pas totalement; ce qui est bien dommage au regard de l’invitation et de la stature annoncée par la scène d’ouverture (ralenti qui rappelle une forme de bollywood), de l’utilisation du materiau terre et pierre qui permet au spectateur de plonger plus en amont dans ce Kenya de jadis, de l’humour qui jalonne cette épopée familiale, ainsi que la question de la migration ou encore un aspect de l’histoire kenyane pour ma part méconnue.

An adventure, Bush Theatre, Londres

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s