Jour 22 : 22 décembre du calendrier de l’avent théâtral


Retour sur un spectacle magnifique pour petits, ados et grands donné au National Theatre à Londres en 2019, une pièce reprise cette année dans le West-End au Duke of York’s Theatre et qui continue à être jouée pour l’instant (fingers crossed car les théâtre ici ferment pour cause de covid parmi les troupes) : retour donc surThe Ocean at the End of the Lane spectacle adapté du roman du célèbre et créatif de Neil Gaiman.

L’intrigue est assez simple et entremêle plusieurs temporalités dont les souvenirs d’enfance du personnage principal qui l’ont conduit à plonger dans un univers fantasque et de fantaisie, à se battre contre des monstres impressionnant (ici magnifiques marionnettes géantes). L’inventivité dans la construction de l’imaginaire enfantin et la réalisation de marionnettes spectaculaires ainsi que le travail des lumières valent le détour.

La bande-annonce
Photo Manuel Harlan

Photo Manuel Harlan

The Ocean at the end of the lane adapté du roman de Neil Gaiman par Joel Horwood, mise en scène Katy Rudd, dans une scénographie de Fly Davis avec à la création lumières Paule Constable et à la création sons Ian Dickinson, à partir de 12 ans.

Durée 2h20 avec entracte jusqu’au 14 mai 2022 au Duke of Yorke’s theatre à Londres réservations ici

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s