À lire, à écouter (à voir) #3 By Heart (apprendre par coeur) de Tiago Rodrigues


Je reprends cette rubrique A lire, à écouter (à voir) que j’aime beaucoup et qui, je l’espère, pourra être plus régulièrement nourrie.

Un magnifique spectacle à fleur de peau comme Tiago Rodrigues sait si bien en faire (j’ai hâte de pouvoir voir Sopro (Souffle) , qui  viendra peut-être jusqu’à Londres, on peut rêver, ou au Royaume-Uni.)

By Heart reprend ici, pour ce podcast, le Sonnet 30 de Shakespeare, sonnet de Shakespeare traduit par B. Pasternak en acte de résistance et sur la mémoire dans lequel il montre que ni la littérature ne peut être détruite ni la pensée. Il interroge sur le sens d’apprendre un texte par coeur comme acte de résistance contre l’absence et l’oubli. « Tout sera calme et normal » nous dit Tiago Rodrigues.

Dix spectateurs francophones accomplissent ce geste d’apprendre par coeur et la fiction devient réalité et le réel devient théâtre, Tiago Rodrigues se meut en chef d’orchestre, passeur de mémoire, en créant une veritable expérience humaine contre l’oubli, à laquelle l’auditeur dans ce podcast est plongé et participe malgré lui.

A écouter ici : https://www.franceculture.fr/emissions/latelier-fiction/heart-de-tiago-rodrigues

Un moment de radio émouvant et politique.

Enregistrement Mathieu Gacic

Montage et mixage Benjamin Vial

Assistant à la réalisation Félix Levacher

L’équipe technique du Théâtre National du Portugal

Les dix francophones qui ont assisté à l’enregistrement : Francis, Kouider, Bernadette, Sylvia, Guilia, Renato, Ana Clara, Hélène et Cyril.

La bande-annonce du spectacle qui a déjà pas mal tourné.

6 commentaires

      • Je vais revoir By Heart à Bruxelles en mars prochain (je n’y vais pas exprès, hein ? Je profite de l’occasion pour voir des amis et aller avec eux voir By Heart). Et pour avoir eu la chance de le côtoyer durant quelques semaines, je peux dire que Tiago Rodrigues est généreux, oui.

        Aimé par 1 personne

      • Rien de bien intriguant, non. Il y a un an et demi, j’avais participé à l’Occupation Bastille au théâtre de la Bastille, qu’il menait avec les comédiens de Bovary, un grand projet participatif avec également les gens du théâtre et une quarantaine de spectateurs (dont moi), ça avait duré deux mois avec des rendez-vous quasi quotidiens durant le premier mois. De grands souvenirs !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s