Joyeux Noël ! Les spectacles parmi les plus attendus à Londres


Joyeux Noël à tous ! Entre les petits fours et la bûche, malgré les annulations de spectacles, quelques idées spectacles à venir pour 2022 à Londres.

Les show les plus attendus (ou de retours ou reportés) à Londres en 2022

L’événement c’est l’incroyable compagnie de théâtre avant-garde et immersive Punchdrunk, connue pour ses projets titanesques, est de retour à Londres (Enfin !!! Je trépide d’impatience en dansant de joie) avec Burnt City un projet théâtral grandeur nature sur la guerre de Troie. Elle recréé ainsi un labyrinthe de Troie, une cité réelle et vivante au coeur de Londres dans des bâtiments militaires de 93000 m2 accueillant même trois orchestres… Vous salivez ? Moi aussi.

Cachant des secrets que même les prophéties ne pouvaient prédire. Dans ce terrain de jeu colossal, les furies regardent les mortels jouer leur destin. Et à la tombée de la nuit la ville s’anime.

La performance dure en tout 3 h si l’on veut assister à tout, avec une mise en scène de Felix Barrett et Maxine Doyle. Les places par contre s’arrachent à prix d’or.

Cock de Mike Bartlett, mise en scène de la célèbre Marianne Elliott, avec notamment s’il vous plaît Jade Anouka, Jonathan Bailey et Taron Egerton au Ambassadors Theatre du 5. 03 au 4.06.

When we dead awaken de Ibsen mise en scène de Kjetil Bang-Hansen au Coronet theatre. Une pièce sur la liberté, l’amour et l’ambition. Toujours dans l’intime par le fondateur du théâtre contemporain à voir dans le magnifique écrin du Coronet Theatre (qui est non sans rappeler le théâtre des Bouffes du Nord). Du 27.02 au 02.04

Cyrano de Bergerac, Mise en scène D. Lloyld avec James Mcavoy au Harold Pinter Theatre. Une des fenêtres ouvertes du calendrier de l’avent à retrouver ici

The Glass Menagerie, Tennessee Williams, mise en scène Jeremy Herrin (People, places and things), avec la géniale Amy Adams au Duke of York’s Theatre du 23.05 au 27.08. Une de mes pièces préférée avec La Mouette de Tchekhov.

The Seagull de Tchekhov, mise en scène de avec Emilia Clark au Harold Pinter Theatre (le spectacle a été repoussé depuis deux ans initialement prévu au Playhouse theatre…) du 29.06 au 10.09. Bon ben mon autre pièce préférée (parmi de nombreuses).

The Human Voice, de Cocteau, mise en scène Ivo Van Hove (reprise du spectacle néerlandais me semble-t-il mais pour la scène britannique) avec Ruth Wilson, au Harold Pinter Theatre (et oui il a une toujours une super programmation ce théâtre !) du 17.03 au 9.04.

To Kill a Mockingbird adaptation du roman de Harper Lee, mise en scène de Bartlett Sher, avec notamment Rafe Spall (mon chouchou depuis le sublime Death of England I LA meilleure pièce de 2019) au Gielgud Theatre du 10.03 au 23.08.

Wuthering Heights (Les hauts des Hurlevents) d’après le roman d’E. Brontë, mise en scène de Emma Rice , avec notamment Ash Hunter, au National Theatre du 3.02 au 19.02

The Glow, de Alistair McDowall, mise en scène Vicky Featherstone au Royal Court Theatre scène des écritures contemporaines du 21.01 au 5.03. 1863 enfermée dans un asile, dans une chambre sans même une fenêtre, une femme amnésique va devenir l’assistante de Mrs Lyall, une voyante et retrouve son passé.

Prima Facie, de mise en scène de Justin Martin, avec Judie Comer, la star de Killing Eve au Harold Pinter Theatre du 15. 04 au 18.06.

The House of Shades, de Beth Steel, mise en scène par Blanche McIntyre (dont j’aime énormément le travail), avec notamment Anne-Marie Duff à l’Almeida Theatre (quel théâtre !) La saga d’une famille du 7.05 au 18. 06

The False servant (La fausse suivante), de Marivaux, traduction de l’incroyable et admiré Martin Crimp, mise en scène Paul Miller, au Orange Tree Theatre Richmond, du 8.06 au 23.07

Middle, de mise en scène la brillante Polly Findlay, avec au National Theatre du 27.04 au 18.06 sur le mariage au XXI é siècle.

The Collaboration de Anthony McCarten mise en scène Kwame Kwei-Armah, sur la relation entre Basquiat et Warhol du 16.02 au 02.04

10 nights online show, retransmis de Iqbal Khan en ligne Bush Theatre du 10.01 au 15.01. L’un des théâtres parmi les plus dynamiques et novateur ici à Londres à absolument fréquenter.

The Southberry Child de Stephen Beresford mise en scène par l’ingénieux Nicholas Hytner au Bridge Theatre avec notamment Alex Jennings.

1 commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s