#15 Premières Lignes, Drames de princesses, la jeune fille et la mort Elfriede Jelinek, L’Arche : destins de femmes et déconstructions de mythes.


Aujourd’hui, comme je suis encore en retard (un petit peu partout, me voici transformée en lapin dans Alice au Pays des Merveilles) mais que je suis quelqu’un d’obstinée, je vous livre tout de même les premières lignes de Drames de princesses écrit par Elfriede Jelinek (auteur que j’apprécie tout particulièrement, comme vous le savez sans doute) édité chez L’Arche.

Je vais vous livrer les premières lignes de la seconde pièce de ces Drames de princesses (et c’est là où je triche encore un peu) car je les ai préférées.

J’ai choisi cet ensemble de pièces puisque mercredi se tenait la journée mondiale de la Femme et qu’elles évoquent le destin de femmes, d’anti-princesses qui  » énoncent les discours masculins (…) des distorsions d’expressions toutes faites, détournements de citations, des calembours  » qui révèlent l’humour de Jelinek.

Les premières lignes d’un livre est un rendez-vous proposé d’après l’idée originelle de ma lecturothèque qui publie sur son billet consacré, la liste des blogs qui y participent dont :

Moglug 
Les Livres de George
• La Chambre rose et noire
• Lectoplum
Songes d’une Walkyrie
Pousse de Gingko
• Colcoriane
Camellia Burrows
Au bazar des mots
Akatsuki no manga
Mon univers fantasy
• La bibliothèque de Céline
Charlène Voirin
Eléonore B
La Marmotte qui lit

6 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s